fbpx

(retranscription de la vidéo)

Le mindset d’un entrepreneur – Interview Marceau Nicolas Nelson

Bonjour à tous et bienvenue chez PMC Expertise comptable.

Célia Petrissans – Aujourd’hui, on a le plaisir d’accueillir Marceau Nicolas Nelson, qui va nous présenter son activité et nous parler d’une thématique extrêmement importante quand on développe une activité professionnelle : Le mindset du dirigeant d’entreprise. C’est à dire, l’état d’esprit pour entreprendre.

Je vais te laisser présenter, ça sera plus simple. Tu vas nous dire ce que tu fais aujourd’hui. Et puis après, on va pouvoir justement échanger sur cette thématique et tu vas pouvoir nous donner toutes et tous tes meilleurs conseils pour pouvoir développer son activité et le mindset du dirigeant d’entreprise.

Marceau Nicolas Nelson – Bonjour à toutes, bonjour à tous. Je suis coach mental, Business mentor et dirigeant d’entreprise. J’ai une vingtaine d’années d’expérience professionnelle dans le management, la gestion de son profit multi-sites. Depuis une dizaine d’années, j’accompagne des dirigeants, des managers dans leur stratégie de développement et dans leur mindset attitude.

Célia Petrissans – D’accord, très bien, merci. Aujourd’hui, justement l’idée c’était de parler du mindset du dirigeant d’entreprise, l’état d’esprit de entrepreneur en fait parce que c’est une thématique que tu connais bien. Tu accompagnes les dirigeants d’entreprise sur cette thématique.

“Quelles sont les clés pour un entrepreneur qui souhaite se lancer dans de bonnes conditions ?”

Est ce que tu pourrais nous dire qu’est ce qui fait simplement un bon entrepreneur ? Le mindset du dirigeant d’entreprise ?

Marceau Nicolas Nelson – Il y a plusieurs clés, j’y reviendrai après. J’ai peut être en préambule, la chose qui me surprend encore aujourd’hui, c’est le manque d’intelligence émotionnelle de certains dirigeants et de certains entrepreneurs. Je dirais même la méconnaissance, la non connaissance de soi et presque la maltraitance de soi du point de vue mindset.

Si je prends un comparatif, si je te pose la question : la différence entre un sportif de haut niveau, entre un artiste et un dirigeant ?

Célia Petrissans – Je dirais qu’effectivement, on se rend compte que ça se rapproche. En fait, je pense le mindset d’un sportif de haut niveau doit se rapprocher d’un état d’esprit d’un dirigeant.

Marceau Nicolas Nelson – Tout à fait tu as parfaitement raison, Célia. Ce sont tous les trois des athlètes de haut niveau. Ce sont tous les trois des performeurs. Ce sont tous les trois des compétiteurs.

À la différence près que, le seul qui ne se préoccupe pas de son mindset, c’est le dirigeant.

Les sportifs de haut niveau et les artistes sont accompagnés. Ils font de la méditation, ils font de la visualisation créatrice pour pouvoir se projeter dans la performance. Ils utilisent les outils modernes alors que le dirigeant que nenni.

Célia Petrissans – Oui parce qu’en fait on a un staff. C’est à dire que pour les sportifs de haut niveau, bien souvent, il y a une fédération. Il y a toute une équipe autour du professionnel. On a des personnes qui s’occupent vraiment de l’aspect état d’esprit, visualisation. Ils sont vraiment accompagnés sur cette partie là. Et un dirigeant ce n’est pas forcément la première chose.

Marceau Nicolas Nelson – Un, ce n’est pas la première chose à laquelle ils pensent. Deux, effectivement, il n’est pas accompagné. Tu as raison et puis ils négligent tous ces aspects là. Le dirigeant il va bosser 25 heures par jour, il va mal manger, mal dormir, être stressé et après il s’étonne de ne pas avoir de performance.

Or, paradoxalement, c’est le seul qui va entrainer dans sa chute l’ensemble de son écosystème, les salariés, sa famille, etc. Etc. Voilà donc la première chose qui me surprend, c’est celle ci.

Donc le premier conseil que je donnerais aux entrepreneurs c’est de s’occuper de leur mindset, c’est leur état d’esprit.

Entreprendre, c’est avant tout une question d’état d’esprit. C’est Nelson Mandela qui avait dit ou qui avait repris en tout cas la phrase : “capitaine de votre âme, maître de maître de son destin”, c’est vraiment ça !

Parce que la façon dont va penser le dirigeant, il va ressentir une émotion. Cette émotion va induire une action et cette action va induire un résultat. Il faut vraiment qu’il prenne soin d’abord de lui sur cet aspect là. C’est le premier conseil que je pourrais donner.

Célia Petrissans – Concrètement, après en tant que dirigeant d’entreprise, comment tu prends soin de ton état d’esprit ? Est ce que ça passe par des lectures ? Par du coaching ?

“Pour prendre soin de son mindset, ça passe par du coaching, des formations”

Marceau Nicolas Nelson – Alors sur la partie du mindset, ça passe par du coaching. Je suis accompagné et je me suis fait accompagner. Ça passe par effectivement des formations.

Moi, à titre perso je me suis formé. J’ai des centaines d’heures de formation derrière moi, j’ai des rencontres que j’ai eu avec des mentors, avec des experts. Parce qu’ en même temps, c’est mon métier de dirigeant. Il n’y a pas besoin d’avoir tout son nombre d’heures.

Je pratique énormément la méditation, je pratique quasiment une heure de méditation par jour. Et puis j’utilise l’ensemble des outils modernes. Je suis passionné par tout ce qui est sciences humaines. Je suis formé en neurosciences, en mécanique quantique.

Et notamment la mécanique quantique nous montre qu’on arrive à une période extraordinaire. Où la science, nous montre, le potentiel de l’esprit humain. On ne s’en rend pas compte encore parce que bon, ce serait trop long.

Mais nous sommes beaucoup plus que ce que nous pensons. La bonne nouvelle, c’est que c’est à la portée de tout le monde à partir du moment où on a les bons outils.

Mon job, c’est donc d’accompagner les dirigeants à comprendre et à utiliser ces outils pour qu’ils puissent à la fois conjuguer croissance personnelle, la leur, avec la croissance financière de leur entreprise. Ce qui est le souhait de tout bon dirigeant, c’est le fameux équilibre vie privée, vie professionnelle.

Célia Petrissans – La question, je le vois, on accompagne beaucoup de dirigeants. Moi même également je suis à mon compte. La question, c’est souvent de se dire au départ, on fait tout et c’est ça souvent la problématique de l’entrepreneur. C’est un peu d’être la tête dans le guidon puisqu’on doit régler des problèmes administratifs, juridiques, commerciaux.

“Quels conseils donner à un dirigeant qui veut développer son Mindset, pour développer ses compétences managériales ? En tant que dirigeant, on doit avoir toutes les casquettes. Et après vraiment, s’occuper de soi, penser à soi, comment ça se passe ?  Est ce que cela passe nécessairement par un accompagnement ? Prendre un coach pour être accompagné sur ce domaine là ? Ou est ce que ça passe par se former ? Peut être commencer par des formations en ligne, lire certains livres ?

Aujourd’hui, quelqu’un souhaite améliorer son équilibre vie pro-vie perso, ça passe par quoi et on commence par quoi ?

Marceau Nicolas Nelson – Alors ça passe par une prise de conscience, déjà. Tant qu’il n’y a pas la prise de conscience ce ne se fait pas. La prise de conscience, elle peut venir de deux façons.

Soit à un moment, le dirigeant, l’entrepreneur il va dans le mur (Célia – burn-out). Malheureusement, c’est trop tard et souvent, c’est là où la prise de conscience se fait.

Ou soit, il a anticipé donc il a élevé son niveau de conscience. Il a commencé activement à s’informer, à se former et pouvoir se faire accompagner par un coach ou par un mentor. Ce qui n’est pas une obligation. Mais il faut déjà avoir fait une ouverture d’esprit et une prise de conscience sur cet aspect là. Ça c’est le premier point et c’est l’aspect fondamental.

Ensuite, pour répondre au deuxième point que tu évoquais. Le dirigeant qui est seul, qui est au four et au moulin, il faut se faire accompagner.

En fait, je dis aux dirigeants et aux entrepreneurs, il faut créer ce que j’appelle le cerveau collectif. S’entourer de compétences qui sont quelqus fois des gens plus experts que vous dans leur domaine de compétence. Et souvent, c’est là l’erreur que font certains dirigeants ou certains entrepreneurs. C’est justement c’est qu’ils veulent tout faire, tout de suite. À un moment, on ne peut pas tout faire. Nous ne sommes pas expert dans tout. Donc, il faut s’entourer d’un expert comptable pour la gestion, d’un coach pour être accompagné sur la partie mindset. De toutes les compétences nécessaires à son cerveau collectif.

Autre avantage que ça a d’avoir un cerveau collectif, c’est que vous n’êtes pas tout seul à réfléchir sur le sujet. Quand tu te réunis à 4 ou 5, tu as 5 cerveaux qui réfléchissent pour toi au lieu d’être tout seul.

Célia Petrissans – Oui, et ça évite aussi ce qu’on appelle la solitude de l’entrepreneur. Parfois à force de prendre autant de décisions on se sent des fois un peu seul. Surtout sur des thématiques où on a plus ou moins de compétence. C’est quelque chose qui, je pense est effectivement assez intéressant. Et après, l’aspect cerveau collectif ça me fait penser à une thématique sur laquelle tu interviens je crois : ce sont les “mastermind”.

Est-ce que tu peux déjà expliquer en quoi ça consiste pour ceux qui ne connaissent pas. Puis expliquer quel peut être l’intérêt de ce type de groupe pour le développement d’un entrepreneur, d’une entreprise.

Quel peut être l’intérêt pour un dirigeant d’entreprise d’adhérer à un mastermind ?

Marceau Nicolas Nelson – J’organise effectivement des mastermind. En fait, ce sont des sessions de travail, des séances de travail qui peuvent se répéter sur plusieurs semaines, voire sur plusieurs mois.

Elles vont réunir des entrepreneurs ou des dirigeants qui vont tous travailler de manière collective sur une problématique commune. Je crois énormément à l’intelligence collective. Comme je disais, je pense que si tu es seul dans son coin, tu as une idée. À 6 tu a 12 idées, la tienne celles des 5 autres plus la somme des six autres idées. Et souvent, dans ces moments là, t’as la solution à 1 million qui arrive.

On a eu l’occasion de travailler ensemble sur certains mastermind. Ce sont des réunions, des séances de travail collectives entre dirigeants où chacun va amener son regard du business de l’autre parce qu’il a peut être déjà rencontré ces difficultés ou il l’a imaginé, il a peut être une solution.

Et là, ça vient enrichir le groupe et travailler, renforcer également cet aspect mindset parce qu’on se rend compte qu’on est pas le seul à avoir rencontré des difficultés, peut être que toi tu as trouvé des solutions pour régler ça.

Célia Petrissans – Finalement c’est plutôt quand même d’être avec des personnes d’un même niveau. C’est à dire d’être sur MasterMind, qui regroupe des dirigeants d’entreprise, peut être avec une même taille d’entreprise ou comment ça se passe concrètement ?

Marceau Nicolas Nelson – Paradoxalement, pas nécessairement. Parce que, quelquefois, d’avoir quelqu’un qui ne connait pas du tout ton domaine d’activité, qui apporte un regard candide, un regard neuf. Et bien ça t’éclaire.

Au début, quand j’animais je faisais des dirigeants d’une certaine taille d’entreprise entre eux et petit à petit, j’ai mis des consultants ou entrepreneurs qui étaient dans un autre secteur d’activité que le dirigeant d’entreprise de 50 salariés. Et quand on pose la question “écoute là, je ne comprends pas ton truc, ça me parle pas”. Ça t’interpelle.

Célia Petrissans – Alors que si c’est quelqu’un qui est déjà dans ton domaine d’activité, il a le même regard que toi. Ça évite le jargon un peu de son secteur d’activité et d’avoir l’impression que tout le monde connait ses propres problématiques.

Marceau Nicolas Nelson – Tout à fait, c’est ça.

Célia Petrissans – Secteur d’activité différentes, tailles d’entreprises différentes. Qu’est ce que tu conseilles?

Marceau Nicolas Nelson – Pas nécessairement, encore tout va dépendre encore une fois, de l’objet du Masters, il ne faut pas qu’il y ait de grand décalage. Tu ne vas pas prendre un patron d’une entreprise du CAC 40 avec l’artisan du coin.

Ça peut être un consultant qui travaille dans son domaine d’activité avec un patron d’une industrie et d’une centaine de salariés. En face, ça peut être peut-être un expert comptable. Ce sont effectivement des personnes qui sont dans dans l’entrepreneuriat, qui baignent dans le monde économique. Et ces personnes vont effectivement pouvoir amener une problématique commune.

La problématique commune de tout dirigeant, c’est : comment je fais croître mon entreprise, comment je fédère mes collaborateurs, comment je fais pour trouver un équilibre entre ma vie privée et ma vie professionnelle.

Célia Petrissans – Ce sont des thématiques qui reviennent.

Marceau Nicolas Nelson – Comment je fais et d’avoir ce groupe qui travaille pour toi à la résolution de ta solution, en te posant des questions aussi. Quelquefois des questions qui sont dérangeantes,bienveillantes bien évidemment, mais qui t’interpellent. Ça aide à trouver des solutions.

On a même vu dans des mastermind que j’ai animé des co-création, des idées de projets communs qui se sont développés.

Célia Petrissans – D’accord, très bien.

“C’est quelque chose que tu proposes actuellement ces types de Mastermind ?”

Marceau Nicolas Nelson – C’est quelque chose que j’animais jusqu’à maintenant. Mes activités fonctionnaient énormément par recommandation. J’ai décidé d’aider le plus grand nombre de dirigeants à la fois à maitriser tous les aspects mindset et les accompagner pour avoir cet équilibre. Vie privée, vie perso, croissance personnelle et croissance financière. Donc, on est en train de revoir l’organisation à la fois de mon site, de ma communication à partir du mois de janvier. Notamment les parties Mastermind donc là, on va plus communiquer là dessus.

C’est quelque chose qui va être amené à se développer à partir du mois de janvier. Oui tout a fait. C’est quelque chose qui va être amené à se développer.

Célia Petrissans – D’accord, on pourra te contacter si on souhaite participer à ça ? Ça consistera à un groupe de combien de personnes pour qu’on puisse…

Marceau Nicolas Nelson – Je pense qu’il faut que ça reste des groupes à taille humaine, donc ce sont des groupes entre 6 et 8 personnes. En fonction de l’évolution de la pandémie, on verra si on fait ça en présentiel ou en ligne. Idéalement, je préférerai qu’on fasse ça en présentiel avec à la fois des sessions de travail, d’enseignement. Justement, la partie de Mindset. Comment mieux travailler toute cette connaissance de soi.

Puis des sessions de partage d’expériences et des sessions de réflexions, des thématiques communes que peuvent avoir ces dirigeants d’entreprise.

Célia Petrissans – Un groupe de 6 ou 8 personnes, ça sera juste pour ce qui nous regarde, ce sera sur Bordeaux ? Car nous sommes sur la région bordelaise ou est ce que tu vas développer ces Mastermind peut-être dans toute la France?

Marceau Nicolas Nelson – Alors si c’est en ligne, ça pourra être sur toute la France. En physique, ce sera principalement sur Bordeaux et sur Paris qui sont mes deux lieux de déplacement de prédilection.

Célia Pétrissans – Il n’y a pas de thématique particulière ? Toi tu as des compétences au niveau des entreprises, des levées de fonds, ce sera peut être l’objet d’une prochaine vidéo, d’ailleurs. Mais non, il n’y a pas de thématique spécifique liée au mastermind. Ce sera juste un groupe d’échanges sur quelle durée ?

Marceau Nicolas Nelson – Je vais lancer un premier mastermind qui sera “le leader du 21ème siècle”. Quel profil, quel type de leader il faut pour être sur le 21ème siècle.

Après, je prévois un deuxième MasterMind : “comment surmonter la crise ?” La crise qui est là. Voilà, donc il y aura différentes thématiques et en fonction de ces thématiques les profils des entrepreneurs, les dirigeants seront différents.

Célia Petrissans – Très bien ! Pour ceux qui sont intéressés, on met le lien vers ton profil LinkedIn pour ceux qui veulent te contacter.

Marceau Nicolas Nelson – Ouais, là mon site on est en train de tout refaire. Ça sera opérationnel à partir du mois de janvier. Pour l’instant, effectivement, les personnes qui veulent me contacter vont sur LinkedIn : Marceau Nicolas Nelson puis ensuite me contacter en MP pour voir le champ des activités.

Parce que effectivement, j’ai d’autres activités la partie Coaching, mais également je business Mentor où là, j’accompagne vraiment dans la stratégie de développement, de croissance.

Parce que c’est bien d’avoir un bon mindset mais un mindset c’est pour appeler les entreprises à la réussite.

Dans une troisième activité que j’ai, d’associé dans un fonds d’investissement. Là, on peut accompagner, des prises de participations majoritaires ou de l’accompagnement à la levée de fonds.

Célia Petrissans – C’est un autre projet. Signe de tes nombreuses activités, une de tes nombreuses casquettes. Merci pour cette interview, Marceau. On va mettre de toute façon tous les liens pour te contacter. Si quelqu’un est intéressé par ce mastermind.Merci en tout cas pour ton partage et ton retour d’expérience.

Si vous n’êtes pas abonné encore à notre chaîne Youtube, je vous invite à vous abonner, à partager la vidéo, à nous poser vos questions en commentaire de la vidéo également. On se retrouve très bientôt pour une nouvelle vidéo.

Nous proposons également des formations en ligne gratuites à destination des créateurs et dirigeants d’entreprise ! 

Marceau Nicolas Nelson – Merci, merci à toi.

Mindset dirigeant d'entreprise

Dans cet article nous vous proposons de découvrir une thématique importante à l’entrepreneuriat : le mindset du dirigeant d’entreprise.