fbpx

Comment développer et diversifier son activité avec une offre à abonnement Membership ?

(Retranscription de la vidéo)

– Célia Petrissans
Bonjour Laura, bienvenue chez PMC expertise comptable. Je suis ravie de t’accueillir pour cette interview. Aujourd’hui, on va parler de membership. Comment développer son activité ou justement diversifier son activité grâce à un membership ? Je vais te laisser te présenter ce sera plus simple. Tu vas nous dire ce que tu fais aujourd’hui. Et puis tu vas nous dire ce qu’est un

Laura Blt
Oui, avec plaisir. Déjà merci pour ton invitation célia, c’est un plaisir pour moi d’être avec toi aujourd’hui. Je m’appelle Laura, je suis entrepreneur depuis 7 ans. Ce que je fais aujourd’hui. J’accompagne les entrepreneurs justement à créer des revenus récurrents à travers une offre à abonnement. A diversifier leur activité avec un membership. Quand on va parler de membership, en réalité, on va parler d’offre à abonnement.

– Célia Petrissans
D’accord, ok, donc très simplement. Oui une offre à abonnement, un abonnement mensuel.

– Laura Blt
Pas forcément un abonnement mensuel, ça peut aussi être un abonnement trimestriel, annuel. Il y a différents formats d’abonnements.

– Célia Petrissans
D’accord. Aujourd’hui on se rend compte que c’est un modèle économique déjà qui permet d’avoir une stabilité au niveau de ses revenus. Et effectivement, moi, c’est un sujet qui m’intéresse personnellement et je me rends compte que ça peut toucher vraiment des activités qui sont très variées.

Parfois, on a l’impression que son activité ne peut pas être gérée au moyen d’un membership. À ce sujet est ce que tu pourrais nous dire, les différentes typologies d’entreprises que tu accompagnes pour la mise en place d’un membership ? Voilà pour nous montrer que le membership peut concerner tout le monde, en fait.

Quelles types d’entreprises accompagnes-tu pour la mise en place d’un membership ?

– Laura Blt
C’est vrai que c’est une très bonne question. On me demande souvent : “voilà moi je suis coiffeur, je suis esthéticienne, je suis juriste, je suis spécialiste en publicité Facebook. Qu’est ce que je peux faire? Comment je peux stabiliser mes revenus, générer des revenus récurrents et avoir ma propre offre abonnement”.

Alors déjà, ce que j’aimerais dire, c’est que un membreShip peut s’exprimer de différentes façons, souvent aussi en lorsqu’on pense à Membership, on pense création de contenu. Toujours créer plus de contenu. Beaucoup de travail, etc.

Membership, peut être une simple conversation whatsApp, du contenu graphique ou du contenu écrit ou du contenu vidéo ou encore être du coaching, du consulting, de la prestation de service. Vraiment, le format du Membership concerne absolument toutes les professions.

Donc, qui j’accompagne aujourd’hui ? Les professions libérales comme comptable, avocat, thérapeute en gestion de stress, thérapeute en sophrologie. J’ai vraiment pleins de métiers différents.

Évidemment, j’ai tous les métiers du marketing. Donc, tout ce qui est création de site Internet, publicité Facebook, accompagnement, comme ce que je fais un petit peu, accompagnement d’entrepreneurs par le biais de coaching sur pleins de thématiques différentes.

Je suis en train de travailler actuellement là depuis quelques jours avec une jeune vétérinaire. Comme quoi tous les métiers peuvent construire leur offre de Membership et diversifier leur activité..

– Célia Petrissans
Oui, ça me parait vraiment intéressant parce que d’extérieur, on peut se dire, Membership ça va être un système qui va pouvoir s’appliquer qu’à des personnes qui ont un business très vraiment en ligne et spécifique à certaines activités.

Mais en fait, ça concerne également des personnes qui ont une activité, on va dire dans le dur qui parfois même ont un commerce et qui peuvent développer leur activité de manière complémentaire en ligne.

L’offre à abonnement membership s’adresse à tout type d’entreprise.

– Laura Blt
Tout à fait. Qu’on soit un entrepreneur en ligne ou pas, on est entrepreneur avant tout et donc on a besoin était très bien placé pour le savoir. On a besoin aussi d’avoir une trésorerie en bonne santé, d’avoir de la récurrence en termes de chiffre d’affaires. Tous les entrepreneurs n’ont pas ça aujourd’hui. En 2020. C’est parfois un peu compliqué de faire ça, c’est sûr.

– Célia Petrissans
Et là justement, on est dans la deuxième période de confinement. Au niveau de la première période, est ce que tu as eu des personnes, qui avaient une activité physique et qui ne pouvaient plus justement travailler physiquement, exercer et qui ont commencé à mettre en place ce type de système ?

– Laura Blt
Alors oui, complètement. Surtout pour le premier confinement où les gens avaient vraiment été pris de court. Finalement, c’est aller très, très vite.

Je pense que tu es très bien placée pour le savoir. Il y a eu vraiment une vague d’entrepreneurs hyper inquiets et du coup, à ce moment là, c’est aussi suite à ça que j’ai développé mon programme Membership School parce que beaucoup d’entrepreneurs sont venus me poser des questions, parce que je communique énormément sur l’offre abonnement depuis des mois et même des années, et j’ai commencé à les aider comme ça.

Effectivement, aujourd’hui, ce sont des entrepreneurs qui n’ont pas abandonné leur business puisque, par exemple, je vois des restaurateurs. Ils n’ont pas fermé leur restaurant. Heureusement et Dieu merci, il faut que ça dure. Mais à côté de ça, ils ont une activité en ligne, donc je pense notamment aux cours de cuisine en ligne, à abonnement. J’ai des coachs sportifs aussi. C’est vrai que le domaine du sport a été très impacté par le premier confinement.

Membership est un sytème parfait pour le développement

Maintenant, pour ce deuxième confinement, il y a pas mal de choses qui ont été mises en place, comme le click and collect, etc. Donc, c’est un tout petit peu moins inquiétant, en tout cas pour les personnes avec qui je travaille en direct. Peut être que ça l’est pour d’autres.

Mais voilà, ce n’est pas des personnes qui ont abandonné le physique pour aller sur le digital. C’est vrai que je le disais hier dans une dans une autre conversation en ligne, pour moi le web, le digital n’est pas l’ennemi d’un business qui est physique.

Au contraire, l’un va nourrir l’autre et les deux peuvent se porter. Evidemment, aujourd’hui, j’ai des entreprises qui sont 100% digitalisées et je n’ai pas d’entreprise en dur. Je pense que c’est ce qui fait que cette année 2020 a été pour moi une année de croissance. Donc, c’est une évidence que le digital est quand même une très belle opportunité. Le digital peut aussi venir soutenir un business qui est physique.

– Célia Petrissans
Oui, voilà, c’est ça que je voulais montrer. Pour les personnes qui nous suivent et qui écoutent cette interview, justement, que cette typologie d’abonnement, d’offre peut être complémentaire vraiment pour des activités physiques qui souffrent aujourd’hui de l’activité, de la fermeture pour certains de leur commerce.

Quand on prend l’exemple d’un restaurateur qui peut mettre en place des cours en ligne avec ce système d’abonnement.

– Laura Blt
Ça avait cartonné d’ailleurs, pour la petite histoire. Lors du premier confinement, je ne sais pas si tu te souviens, mais on était tous hyper motivés pour les personnes en télétravail. On était tous hyper motivés à reprendre le sport grâce à des vidéos de live, à faire à manger, à préparer de bons plats qui sont sains, etc.

Et du coup, ça a cartonné pour lui. Les cours de cuisine, ça lui a permis de continuer à avoir une activité qui soit rentable pendant pendant cette période compliquée.

– Célia Petrissans
Ça me parait vraiment être un super exemple pour montrer vraiment que ça peut être complémentaire sans le remplacer. Et après bien sûr, certaines activités qui sont 100% en ligne là, c’est effectivement un système qui est parfait pour le développement.

Quels sont les principaux avantages de ce système de membership pour toi ?

– Laura Blt
Il y en a plusieurs. Avant d’avoir une offre moi même, une offre de Membership. J’ai proposé des offres d’accompagnement en ligne pour les entrepreneurs, donc avec des paiements parfois échelonnés et des facilités de paiement, ce qui permet d’avoir déjà une toute petite récurrence sur le court terme, en tout cas, puisque j’avais des paiements en 3 fois au maximum. Et lorsque j’ai lancé mon premier membership j’ai compris quels étaient les avantages.

Celui que je cite en général en premier, c’est les revenus récurrents. Puisque ça permet quand même d’être un entrepreneur beaucoup plus serein. On ne court pas après le chiffre d’affaires, on court pas après les clients. Il suffit d’un premier lancement pour déjà calculer le chiffre d’affaires encaissé par l’entreprise sur déjà une année.

Il y a des calculs aussi, qui sont très simples, qui permet, en développant son offre, de Membership, de calculer le taux de rétention, c’est à dire la durée pendant laquelle les abonnés vont rester abonnés. Qui vont aussi permettre de calculer des prévisionnels de chiffre d’affaires plus précis avec un taux de désabonnement, etc.

D’après moi, la récurrence des revenus, c’est déjà le premier avantage. Pas parce qu’il faut absolument gagner beaucoup d’argent et devenir millionnaire. Ce n’est pas tellement mon message, mais c’est quand on est un entrepreneur serein et qu’on ne court plus après le chiffre d’affaires.

On fait du meilleur travail et on est concentré sur ce qu’on sait faire. Et puis on construit une entreprise qui est vraiment au service de sa vie personnelle. Voilà, on n’est pas 7 jours sur 7 sur son téléphone à travailler comme un fou, comme ça a été mon cas pendant plusieurs années d’ailleurs.

Puis, il y a d’autres avantages que j’ai compris par la suite, c’est la fidélisation des clients. Quand on créé en fait un membership, on crée une communauté en ligne.

Par exemple, je prends toujours le même exemple de ce fameux restaurateur qui, en plus de son restaurant aujourd’hui a une offre à un abonnement qui est digitalisée, qui est en ligne, qui permet aux gens de s’inscrire et de suivre des cours en ligne toutes les semaines.

En plus des revenus récurrents qu’il a généré, il a fidélisé ses clients et a crée une communauté qui va être engagée et qui va être motivée, qui va le suivre parce qu’ils adhèrent à ses valeurs à qui il est. Parce que c’est des personnes aussi qui ont eu, à un moment donné, envie de le soutenir. Donc, en fait, c’est même presque si je vais loin dans mes mots. C’est presque une famille qu’il a crée. Et ça, quand on est entrepreneur, c’est très puissant parce qu’on a plus des clients mais on a des ambassadeurs.

En termes de bouche à oreille, en termes de développement, un Membership est très, très puissant. J’ai vraiment testé l’offre d’Accompagnement et l’offre de membership et dans l’offre de Membership, j’ai des clients qui vont non seulement payer tous les mois pour avoir accès à mes services, à mes prestations, à mes accompagnements. Mais qui vont aussi parler, recommander mon offre. À l’intérieur de mon entreprise, ce sont des personnes aussi qui vont beaucoup plus facilement acheter des offres complémentaires et suivre des coaching plus longs, etc.

Parce que ce sont des personnes qui, finalement, ont confiance en moi, voient mon travail au quotidien. Encore une fois, ils se sentent investis dans mon offre. Deuxième chose fidélisation, augmentation de la valeur par client. La personne ne va pas payer une seule fois, elle va payer plusieurs fois sur une année, deux années, trois années. Moi, j’ai des clients qui sont là depuis le début. Donc son client depuis un an et demi au sein du Membership et qui ne bouge pas.

Alors merci d’ailleurs, si vous passez par là. C’est toujours aussi une surprise de voir ça. Mais je pense réellement que ça vient du membership. Ça vient de cette communauté là.

Donc, les trois points principaux, c’est : revenus récurrents, fidélisation des clients sur le long terme et augmentation de la valeur par client.

– Célia Petrissans
D’accord, ok.

Juste pour qu’on comprenne bien l’offre de membership, pour toi, quelle est la différence avec quelqu’un qui vend des formations en ligne?

– Laura Blt
Il y en a plusieurs. On peut proposer une formation en ligne à travers un membership. C’est quelque chose de possible. La principale différence, c’est l’aspect communauté. Quand on vend une formation en ligne, on vend un résultat.

Exemple tu vends une formation pour créer ton site Internet. Et bien le résultat que va acheter ton client, c’est je sais faire mon site internet. Donc une fois que la personne sait faire son site Internet, elle a terminé à la payer une fois ou deux fois ou en trois fois si le prix le permet.

Elle a terminé, peut aller voir un concurrent ou peut faire sa vie car elle n’a peut être même plus besoin de toi aujourd’hui. Alors que lorsque tu commercialises un membership, tu crées une communauté. Il y a vraiment cet espace communauté qui est très, très important.

Dans le même cas, si tu crées un membership, qui est autour de la création d’un site Internet on ne va pas seulement aller sur la création du site Internet. On va aller sur le référencement, donc ça, on en a besoin toute l’année. Par la suite, aller sur les dernières techniques, les derniers modules et les dernières extensions à télécharger. Pour aller aussi sur l’entraide entre les membres, sur des articles invités, sur des templates d’articles.

Nous allons vraiment privilégier l’aspect échange, interaction. Et les gens rejoignent un membership pour ne pas être seul dans leur coin. Donc, pour le petit conseil que je peux vous donner pour avoir cet espace communauté, c’est de créer une messenger WhatsApp, un discord, un groupe Télégramme, un groupe Facebook.

Il y a pleins de méthodes pour développer une communauté. Ça va venir fédérer un groupe et ce groupe là, il a de la valeur aussi. Donc, la valeur ne repose plus seulement sur un résultat, mais sur une communauté.

– Célia Petrissans
Oui, donc, c’est la communauté, en fait et après les services complémentaires qui sont apportés aux membres. C’est ça la différence.

– Laura Blt
Et puis, je vais rajouter quand même une différence. Parce que s’il y a des personnes qui vendent des formations en ligne, elles risquent de se reconnaître aussi. Quand on voit une formation en ligne, c’est un gros travail de lancement. Et puis, dès lors que le client a acheté, il suit la formation. Il a terminé la formation ou il arrête. Donc, on est toujours dans cet esprit d’aller chercher de nouveaux clients, refaire des lancements.

Et les lancements c’est quelque chose d’assez contraignant. Ça demande beaucoup d’énergie, ça demande beaucoup de travail. Le membership, ça va demander de certes faire un lancement puisqu’il faut faire reconnaitre son membership. Mais de le faire une fois. Et ensuite, il y a vraiment ce truc de “la communauté travaille aussi pour toi”. Tu n’as pas à relancer constamment ton membership ou en tout cas, quand tu le relances, c’est toujours le même produit.

Donc, les emails sont écrits, les live sont préparés. Le contenu est prêt. Tu vois, donc, c’est quand même beaucoup moins contraignant. Et puis, les revenus récurrents, c’est pas sur un mois deux mois ou 3 mois. C’est sur un an, deux ans ou 3 ans.

– Célia Petrissans
Non, c’est sûr, ça présente beaucoup d’avantages. On est bien d’accord. Et après :

Quels conseils tu pourrais donner à quelqu’un qui a envie de se lancer dans le membership ?

Alors déjà moi, le conseil que je peux lui donner, c’est d’aller voir ton contenu parce que tu produis beaucoup, beaucoup de contenus sur la thématique, du contenu qualitatif. Et voilà qui va permettre déjà de répondre je pense à pas mal de questions. Mais sinon, aujourd’hui, si t’as quelqu’un qui te dit moi, je suis intéressé pour lancer mon membership comment tu lui ? Quels conseils tu lui donnerais pour pouvoir le lancer ?

– Laura Blt
Alors, la première des choses, c’est qu’il faut quand même considérer que le membership, c’est une offre long terme. On lance pas un membership pour se dire dans 6 mois, j’arrête et je fais autre chose. C’est quand même dommage. Pour bénéficier de tous les avantages d’un membership, on lance une offre. On va développer sur plusieurs années. Donc l’idée, c’est quand même de faire le point sur ce qui est important pour vous, quelles sont vos valeurs?

Créer vraiment les fondations de votre membership. Parce que souvent sur Internet, c’est assez facile. On se lance parce qu’on a vu un projet qui cartonnait chez le voisin ou chez la voisine et on s’est dit “J’ai vraiment envie de faire la même chose, ça a l’air d’être simple, etc. Donc je vais le faire”. Ce qu’il faut comprendre, c’est que ce qui fonctionne pour l’un ne va pas forcément fonctionner pour l’autre. Et surtout, ce qui est important, c’est de savoir ce qui est important pour vous.

L’exemple concret que j’ai hyper souvent quand j’accompagne des personnes à créer leurs memberShip, c’est que elles vont s’engager sur quelque chose. On en avait parlé ensemble sur, par exemple, des live hebdomadaires ou des live mensuels. En fait, ce sont des personnes qui ne sont pas du tout à l’aise avec le live et qui vont se rendre compte au bout d’un mois, deux mois, que ce n’est pas fait pour elles. Elles vont devoir changer leur membership.

Alors, ce n’est pas grave en soi. On peut toujours faire évoluer son membership, mais disons que si on peut gagner du temps et vraiment partir sur de bonnes bases en se posant les bonnes questions, c’est quand même mieux.

Donc, l’exemple du Live c’est est ce que tu es une personne plutôt introvertie ou plutôt extravertie ? Est ce que toi, tu aimes vraiment l’échange avec les gens en direct ? Pas du tout. Et il n’y a rien de mal à ce que ça ne soit pas le cas.

Si tu es une personne qui préfère par exemple écrire, ça va peut être être de proposer un accès premium à ton blog, par exemple. Ou à proposer des templates d’articles ou de lettres sur le référencement, de proposer une formation en ligne, par exemple, avec des vidéos pré enregistrés.

Moi, je trouve que le modèle du Membership permet d’avoir un business au service de sa vie personnelle. Donc, il ne faut pas s’imposer des contraintes qui ne sont pas faites pour vous. Il faut vraiment trouver ce qui est fait pour vous et c’est comme ça que vous aurez une offre qui cartonnera.

– Célia Petrissans
D’accord, il faut faire le point entre apporter du contenu qui va aider effectivement sa communauté, sa thématique et mixer avec quelque chose que l’on aime.

– Laura Blt
Exactement. Après, effectivement tu fais bien de le préciser. Le but, c’est toujours d’apporter de la valeur à sa communauté. Parce que il y a un truc aussi, ça j’ai des vidéos là dessus. Le taux de rétention est hyper important dans un membership. Si vos abonnés restent abonnés 1 mois sur votre membership et qu’ils se désabonnent à chaque fois parce que le contenu n’est pas de qualité ou parce que vous n’avez pas suffisamment travaillé sur la valeur que vous apportez.

Bon bah, il n’y aura pas de revenus récurrents. On est bien d’accord, mais tout ça, ça se travaille. Finalement, c’est assez simple à mettre en place, à implémenter. Y’a rien de très compliqué. Tout le monde est capable de lancer un membership.

Maintenant, ça demande quand même du travail. C’est de l’entrepreneuriat, c’est du business, ça demande du travail, on fait de la qualité. Donc effectivement, ça impose une certaine rigueur, ça impose de se former au préalable.

Ne lancez pas un membership sur la cuisine si vous votre truc, c’est la comptabilité, par exemple, et que vous n’avez jamais cuisiné de votre vie. Il faut vraiment faire les choses, en fait, dans le bon sens. Ça parait hyper logique ce que je dis, mais des fois, je vois des choses où dès lors qu’on parle de business, on se dit qu’on peut tout faire et que tout devient facile dès lors qu’il y a possibilité de gagner beaucoup d’argent derrière.

Il y a possibilité de gagner beaucoup, beaucoup d’argent derrière, mais ça demande quand même de faire les choses bien.

– Célia Petrissans
Bien sûr, il faut pas oublier que de toute façon tout part d’un service que l’on rend à ses membres et à sa communauté. De toute façon, il faut apporter de la valeur sans ça effectivement, le membership est voué à l’échec.

– Laura Blt
Clairement.

LES CONTACTS : 

– Célia Petrissans
OK, très bien, mais merci Laura pour tous ces conseils. Pour ceux qui sont intéressés, on va mettre les liens vers ta chaîne et tes comptes en description de la vidéo.

Si des personnes sont intéressées pour se lancer et diversifier leur activité avec un membership, moi je les invite vraiment à te contacter parce que tu proposes différentes offres d’accompagnement plus ou moins avancées pour pour aider à la mise en place d’un membership.

D’ailleurs je peux témoigner, tu m’accompagnes actuellement sur cette thématique. Voilà, j’invite tous ceux qui sont intéressés à te contacter et à regarder ton contenu parce que déjà, ils vont trouver beaucoup.

– Laura Blt
Oui, déjà en contenu gratuit dans un premier temps, il y a de quoi faire c’est clair.

– Célia Petrissans
On va mettre tout et rien. Et puis vraiment, un grand merci Laura pour cette interview. Et puis, on se retrouve très bientôt pour une nouvelle vidéo. Merci.

Pour toute question ou demande d’information, n’hésitez pas à nous contacter. 

Notre cabinet propose une formation en ligne gratuite à destination des créateurs d’entreprise !

Développer son activité avec une offre à abonnement

Dans cet article, nous allons voir comment développer son activité avec une offre à abonnement membership.